Contactez-nous
Life Plus > Blog > A la une > Dans les coulisses des problématiques RH en EHPAD – Interview de Pauline, société Hublo

Dans les coulisses des problématiques RH en EHPAD – Interview de Pauline, société Hublo

Publié le 05-11-2020

Votre médecin coordonnateur quitte l’établissement ? Vous avez de nouveau un poste d’infirmer vacant ? Ou il vous manque un ETP suite à un arrêt maladie ?

Les préoccupations de recrutement et de fidélisation du personnel sont récurrentes en EHPAD, cela ne date pas d’hier.

En 2018, 44% des EHPAD déclarent rencontrer des difficultés de recrutement, ce qui entraine pour 63% d’entre eux, la présence de postes non pourvus depuis plus de 6 mois. [1]

Et ces problématiques sont d’autant plus mises l’épreuve en période de crise sanitaire comme celle que nous vivons actuellement.

Pour mieux comprendre la situation et vous aider à aborder plus sereinement les sujets RH, nous avons interrogé Pauline, Head of Customer Success chez Hublo, une plateforme qui révolutionne la gestion des ressources humaines en santé.

 

Quelles sont les problématiques auxquelles les établissements sont confrontés ?

 

Les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux doivent faire face à une double difficulté : une pénurie de professionnels formés et une forte pénibilité du travail. Les EHPAD sont particulièrement touchés par ce phénomène. Les difficultés de recrutement et le fort turn-over des équipes ont un impact direct sur la qualité des services rendus, la continuité et la permanence des soins étant compliquées quand les équipes ne peuvent être au complet. À cela s’ajoute un impact direct sur les finances de l’établissement, puisque, pour pallier son défaut d’attractivité, il doit recourir à des recrutements externes coûteux (vacations, intérim). Tout l’enjeu de recrutement réside donc dans l’atteinte de 2 objectifs : accroître son attractivité mais aussi, et surtout, fidéliser les professionnels en poste dans l’établissement.

 

Quels conseils donneriez-vous aux directeurs d’EHPAD pour recruter du personnel qualifié ? 

 

Beaucoup d’établissements que nous accompagnons diversifient leurs moyens de communication, en utilisant notamment les canaux offerts par les réseaux sociaux et internet. Si les job board restent la norme (Indeed, Pôle Emploi), de plus en plus de nos clients nous sollicitent pour leur fournir du contenu à utiliser sur les réseaux sociaux comme Linkedin mais aussi Facebook. Ils comptent sur le fait que notre outil (une plateforme de gestion des remplacements ndrl) modernise l’image de l’établissement et renforce son attractivité auprès des jeunes professionnels notamment. Et force est de constater que cela fonctionne !

 

Et comment faire pour fidéliser les équipes ? Quels sont les critères déterminants : salaire ? proximité ? conditions de travail ?

 

L’investissement qui est demandé (et réalisé) par les professionnels paramédicaux prouve que ces métiers nécessitent une vraie vocation. Aussi, je pense que le critère de choix n’est pas uniquement pécunier. La rémunération joue une part importante, certes. L’absence d’harmonisation des rémunérations entre établissements pose d’ailleurs parfois problème pour mettre en œuvre le partage des ressources entre les établissements d’un même groupe, comme le permet notre plateforme Hublo, car certains craignent de voir fuir leur vivier.

Cependant, lors des échanges que nous avons avec nos établissements partenaires, beaucoup évoquent le respect de l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle comme étant le sujet RH primordial pour eux et leurs soignants.

Je pense donc que les conditions de travail et les moyens mis à disposition par l’établissement pour permettre aux professionnels de réaliser correctement et avec satisfaction leur vocation, tout en protégeant leur vie privée, sont des éléments qui pèsent beaucoup dans la balance au moment du recrutement.

 

Dans le contexte actuel de COVID-19 où le personnel soignant est sous pression, quel conseil principal donneriez-vous aux directeurs d’établissements ?

 

Plus que jamais, les soignants ont besoin d’être soutenus dans l’exercice de leur profession : conditions de travail, matériel et équipement, relationnel avec les patients et les familles sont des sujets brûlants. Les moyens financiers sont ce qu’ils sont. Je pense que la crise que les structures traversent actuellement sera mieux traversée si les directeurs déploient toutes leurs capacités managériales. Il ne faut pas considérer comme acquise l’auto-motivation des équipes. Le rôle des directeurs est de rappeler, valoriser, véhiculer et faire vivre la mission de l’établissement auprès de chacun, mais aussi de communiquer de manière transparente et optimale sur les difficultés rencontrées et la façon dont ils pourront, ensemble, les surmonter.

 

Sur toutes ces problématiques RH, en quoi Hublo peut-il aider les directeurs d’établissements ?

 

Même si Hublo ne permet pas d’agir directement sur les causes de l’absentéisme, l’outil permet d’en réduire les conséquences. L’objectif du dispositif est de limiter autant que possible les rappels systématiques et la sur-sollicitation. Notre conviction est qu’en améliorant la mobilité du personnel et donc sa polyvalence et en répartissant mieux l’effort de remplacement entre tous, on rompt le cercle vicieux de l’épuisement professionnel et on réduit à moyen terme significativement l’absentéisme. Nous l’avons d’ailleurs constaté chez certains de nos établissements (exemple concret ici) ! Nous parlions tout à l’heure de la qualité de vie au travail et de l’équilibre vie pro/vie perso : Hublo est un outil formidable pour instaurer un respect mutuel dans la relation entre employeur et employé. Les soignants disposent d’une précieuse liberté d’accepter ou non les offres de remplacement et le fait qu’ils puissent mettre à jour leurs (in)disponibilités sur un calendrier, impose que l’on respecte leur emploi du temps et leur vie privée, là ou avant, beaucoup subissaient les appels téléphoniques incessants comme un stress et une pression supplémentaires jusqu’à leur domicile.

 

 

 

Vous l’avez compris, même s’il n’existe pas de solution miracle pour faire face aux problèmes de recrutement dans les établissements médico-sociaux, des solutions, comme Hublo, se sont développées pour vous accompagner et vous aider dans ces missions RH.

Rendre l’établissement le plus attractif possible aux yeux du personnel soignant est un réel enjeu. Dans cet objectif, vous pouvez par exemple mettre en place des dispositifs pour faciliter l’organisation du quotidien de vos équipes. Nous pensons notamment à des équipements connectés permettant de sécuriser les résidents face aux chutes ou aux fugues.

Serait-ce un autre moyen pour contribuer à faire face aux problématiques de recrutement en EHPAD ?

 

 

Pauline Wuillème – Hublo

Victoire de Lambilly & Marie-Laurence Guffroy – Life Plus

 

 

Sources :

[1] https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/le-personnel-et-les-difficultes-de-recrutement-dans-les-ehpad

Tags : A la une, Actualité, EHPAD

id, fringilla libero mattis Aliquam Donec eget efficitur. consequat. risus. Curabitur