Contactez-nous
Life Plus > Blog > A la une > Le label Humanitude, une certification de la qualité des soins en EHPAD ?

Le label Humanitude, une certification de la qualité des soins en EHPAD ?

Publié le 23-07-2020

En 2050, 24,2 millions de français auront plus de 60 ans contre 18,2 millions en 2020 ; sur 5 millions de français de plus de 85 ans en 2050, 3 millions seront autonomes contre 2 en situation de dépendance… [1] Le vieillissement de la population est une réalité et il semble nécessaire d’adapter les soins apportés aux seniors dans les EHPAD.

Mais comment faire ? Il y a quelques années, Yves Gineste, co-fondateur du concept « Humanitude », constatait que les personnes âgées « ne reçoivent en moyenne que 100 à 120 secondes de paroles par jour et 10 secondes de regards. Et encore, il s’agit de regards balayeurs, qui ne fixent pas mais réduisent au néant ». C’est pourquoi, afin de revaloriser la bientraitance des seniors dans ces établissements, il développe un nouveau concept avec Rosette Marescotti pour aider à créer une relation bienveillante entre les patients et les aides-soignants : l’Humanitude.

 

Mais avant tout, comment définir l’Humanitude ?

 

Créée en 1995, l’Humanitude a pour objectif d’améliorer les échanges entre patients et aides-soignants afin de préserver la dignité des seniors : « Il ne s’agit pas seulement de traiter les personnes âgées avec humanité, mais de les réhabiliter dans ce qu’elles possèdent de typiquement humain » (Rosette Marescotti). Elles considèrent que ces méthodes non-médicamenteuses sont à la fois plus efficaces mais aussi nettement moins onéreuses, notamment pour les patients atteints de maladies dégénératives.

Cette philosophie repose sur 4 éléments :

  • La parole: dans les EHPAD, il est parfois difficile de communiquer avec les patients. C’est pourquoi l’Humanitude défend l’utilisation de « l’auto-feedback » ; le personnel décrit chaque geste qu’il pratique à son patient. Cela le rassure et instaure un climat de confiance.
  • Le regard: à la fois tendre et bienveillant, le regard doit être apaisant. Il est conseillé au personnel de regarder le patient dans les yeux et d’assurer une certaine proximité physique.
  • Le toucher: ce sens permet au patient de se sentir vivant et alimente sa mémoire émotive.
  • La verticalité: vivre debout contribue à l’humanisation des seniors.  La verticalité étant un des éléments qui nous distingue des animaux, il est par exemple conseillé de faire lever le patient pour sa toilette au lieu de le laisser dans son lit.

Aujourd’hui, cette méthode connait un grand succès. Rien qu’en France Métropolitaine, plus d’un millier d’établissements souhaitent adopter cette méthode. C’est pourquoi l’institut Gineste-Marescotti propose des formations pour le personnel. Grâce à plus de 150 techniques pour apaiser les soins douloureux, l’Humanitude est une philosophie de soins qui garantit la bientraitance des seniors.

 

L’efficacité de cette solution est-elle prouvée ?

 

La réponse semble être oui ; les premières études réalisées sur le sujet sont assez concluantes.
Voici quelques chiffres tirés d’une étude réalisée sur 111 femmes, âgées de 67 à 101 ans, vivant en EHPAD et atteintes de la maladie d’Alzheimer [2] :

  • La pratique des soins pour les soignants est plus facile: 83% des soins difficiles se sont améliorés car les patientes étaient moins agitées (alors que la moitié d’entre elles étaient récalcitrantes, après la mise en place de la méthode, plus de 65% se laissaient faire)
  • Les patients sont rassurés: alors que 49% des patientes semblaient inquiètes au moment des soins, après la formation, près de 80% sont devenues accueillantes et détendues.
  • Les techniques sont appliquées et perdurent dans le temps : 60% des patients se lèvent pour faire leur toilette et la consommation de médicaments pour les apaiser a diminué dans 70% des cas.

 

Avez-vous déjà entendu parler du label Humanitude ?

 

Face au succès de cette méthode, l’association Asshumevie décide de lancer un Label Humanitude qui certifie de la bientraitance des patients en EHPAD, Services d’aide et soins à domicile, établissements sanitaires… [3]

Il se fonde sur 5 piliers, chacun divisé en plus de 300 critères et indicateurs :

  • Procurer les soins sans utiliser la force
  • Défendre l’intimité et la singularité
  • Pratiquer la verticalité
  • Prôner l’ouverture vers l’extérieur
  • Assurer les bonnes conditions de vie des patients

Depuis 2012, près de 15 établissements sont certifiés « Label Humanitude » et 60 EHPAD sont engagés dans le processus pour le devenir. Chaque établissement qui souhaite bénéficier de ce label sera évalué de trois manières : une auto-évaluation, une évaluation interne et une évaluation externe. L’objectif est de s’assurer de la qualité des soins fournis. C’est uniquement après 3 ans de formation qu’un établissement peut prétendre au label Humanitude qui s’étend sur 5 ans. [4]

 

Que dire pour conclure ?

 

Même si le processus pour obtenir ce label peut sembler long, la valeur ajoutée de cette labellisation est conséquente :

  • Sur le plan financier, plusieurs avantages sont visibles. En effet, pour un EHPAD par exemple, la labellisation permet d’instaurer un climat de confiance entre le personnel et les familles/patients, ce qui augmente l’attractivité de l’établissement. D’un autre côté, les méthodes défendues par le label semblent permettre de pratiquer une partie des soins en se passant de médicaments, ce qui limite donc les dépenses.
  • Sur le plan médical, il s’agit d’une approche non-médicamenteuse, souvent moins invasive pour le patient que les traitements standards. L’enjeu ici est d’assurer le bien-être et l’épanouissement des seniors, sachant que l’impact de l’amélioration de la santé morale sur la santé physique a été démontrée.
  • Sur le plan humain, l’application de ces méthodes permet aux soignants d’apprendre à remettre l’humain au cœur de leur métier : « C’est lorsque l’on tient compte de tout ce qu’il y a de particulier chez l’humain que l’on est un soignant » (Yves Gineste).

 

Ainsi, l’écoute, la bienveillance et la patience sont au cœur de cette nouvelle méthode qui permet de solidifier les relations humaines dans les EHPAD. C’est également, pour les EHPAD labellisés, une source de création de valeur économique, humaine et médicale.

Pour connaitre la démarche précise d’inscription, cliquez ici : http://www.lelabelhumanitude.fr/en-route-vers-le-label/

 

 

Victoire de Lambilly

 

 

Sources :

Tags : A la une, EHPAD

mattis Curabitur ante. nunc dapibus ut elit. ut commodo